Robert est le troisième des quatre enfants d'Alex et Rita Smith. Ses frères et sœurs s'appellent Richard, Margaret et Janet. Cette dernière est d'ailleurs mariée à Porl Thompson qui fut guitariste de The Cure.

test01.jpg

Il rencontre sa future femme, Mary Poole, à l'âge de 14 ans. Ils se marient en 1988. Le couple n'a pas d'enfant. Robert Smith dédie plusieurs de ses chansons à sa femme comme Lovesong écrite en guise de cadeau de mariage. La chanson M signifie également Mary. On retrouve aussi son prénom dans le clip de Let's Go to Bed.

J15-192874

Robert Smith grandit dans un milieu catholique et fréquente les écoles St. Francis Primary and Junior Schools, Notre Dame Middle School et St. Wilfrid's Comprehensive School à Crawley. C'est à St. Francis Primary and Junior Schools qu'il rencontre, à l'âge de cinq ans, Lol Tolhurst qui devient son ami et avec qui il créera bien plus tard, la première mouture de The Cure.

Plutôt bon élève, Robert Smith débute la guitare à l'âge de onze ans et la musique devient rapidement son centre d'intérêt principal, devançant sa passion pour le football. Les influences qu'il revendique le plus souvent sont : Nick Drake, Jimi Hendrix, David Bowie, Captain Beefheart, les Beatles, Joy Division.

Après une première formation nommée The Obelisks montée en compagnie de Michael Dempsey, Laurence Tolhurst, Marc Ceccagno et Alan Hill1, Robert Smith fonde en 1976 le groupe Malice dont il est l'un des guitaristes. Malice change de nom et devient Easy Cure, en 1977; c'est à ce moment-là que Robert Smith complète son rôle de guitariste en devenant chanteur. En 1978, le nom de Easy Cure est simplifié en The Cure. C'est au sein de cette formation que Robert Smith connaît un important succès.

Robert Smith déclare avoir appris le Français à l'école et lu Sartre et Camus dans la langue d'origne (en français). Il enregistra le single The Lovecats à Paris et l'album Kiss Me, Kiss Me, Kiss Me au studio Miraval en Provence, pendant l'enregistrement il vécut en France 8 mois. Il déclare aussi que la France est un des meilleurs endroits depuis 30 ans où The Cure préfère jouer.